Patrmoine

La doctrine naturelle

Numéro 03, 2020

La doctrine naturelle

Dr Rastogi |auteure

Numéro 03, 2020


L'Inde est l'un des rares pays où plusieurs systèmes de médecine traditionnelle sont reconnus et pratiqués. Ces systèmes alternatifs sont étroitement liés aux soins basés sur la nature et grâce au soutien du gouvernement, ces anciennes philosophies prospèrent. Le Dr Sanjeev Rastogi explique comment les systèmes alternatifs et naturels peuvent être une solution viable pour un mode de vie plus sain

La pandémie mondiale en cours a exposé toutes les forces et les faiblesses de notre monde en un seul coup et a mis en évidence l’importance de renforcer le système de défense naturelle du corps. Avec le soutien du gouvernement, dirigé par le Premier ministre Narendra Modi, les pratiques traditionnelles de la médecine, en particulier l’Ayruveda, connaissent une popularité et une pertinence croissante. Le gouvernement a annoncé des essais cliniques innovants de médicaments pour évaluer l’utilisation sûre et efficace de certains soins ayurvédiques dans le traitement du Covid-19, créant de ce fait l’un des premiers exemples où des experts médicaux modernes et traditionnels travaillent simultanément pour trouver un remède. Le ministère de l’AYUSH (Ayurveda, Yoga et Naturopathie, Unani, Siddha et Homéopathie) a également publié une série d’astuces destinée au grand public sur l’utilisation de plusieurs formulations ayurvédiques bien connues pour améliorer le système immunitaire dans la lutte contre le Covid-19. L’accent est ainsi mis sur le paradigme éprouvé « mieux vaut prévenir que guérir », qui reste pertinent même des siècles après sa première incorporation. Les mesures que nous suivons dans le contexte de la pandémie en cours sont inspirées des concepts ayurvédiques traditionnels de prévention des maladies contagieuses mentionnés dans les anciens textes indiens.

Les sensibilités Siddha

  • Pratiqué en grande partie dans le sud de l’Inde, le système Siddha est l’un des premiers systèmes de médecine tradition-nelle au monde.
  • Selon les doctrines qui ont été préservées et transmises à travers les générations, les pratiquants (appelés siddhars) in-sistent sur le traitement holistique du moi spirituel et physique.
  • On prétend que la médecine Siddha revitalise et rajeunit les organes dont le dysfonctionnement cause une maladie.
les étudiants en médecine ayurvédique apprennent les aspects pratiques de la fabrication de mé-langes médicinaux

L’AYURVÉDA ASSISTE

Une autre science ancienne, l’Ayurveda, explore le concept de prévention des maladies par un nouveau concept appelé « prakriti vighat ». Il s’agit d’une prévention au niveau de l’environnement, qui consiste à le rendre défavorable à la croissance des microbes, en référence aux infections microbiennes et aux infestations. En raison de la présence omniprésente de microbes tout autour de nous, il y a une recherche continue par les microbes d’hôtes appropriés qui peuvent donner accès aux agents pathogènes et leur permettre de s’épanouir en leur fournissant une entrée et des substrats pour se nourrir. Les recommandations ayurvédiques à base de plantes de mulethi (réglisse), de giloy (Tinospora Cordifolia ; souvent appelé la source éternelle de vie en raison de ses immenses propriétés médicinales et stimulantes pour l’immunité), et d’ashwagandha (ginseng indien ou cerise d’hiver) en sont un bon exemple. Ces herbes agissent de manière optimale à plusieurs niveaux ; empêcher l’entrée du virus en bloquant les récepteurs et également en stoppant sa prolifération en inhibant les enzymes nécessaires.

Dans un avis publié au début de 2020, le ministère de l’AYUSH a recommandé certains médicaments ayurvédiques en tant que « mesures prophylactiques / médicaments immunomodulateurs selon les pratiques ayurvédiques » pour traiter les patients atteints de Covid-19.

le Dr Gueta Monan Achari, pratiquant de Siddha, fait un inventaire des feuilles et herbes médici-nales

L’Unani Compréhensif

    • L’un des plus grands érudits de la médecine Unani, Ibn-e-Sina, définit l’ancienne avenue comme « une science dans laquelle nous apprenons divers états du corps en santé et le cas échéant, les moyens par lesquels la santé est susceptible d’être perdue et lorsque perdue, comment elle est susceptible d’être restaurée »
    • Traditionnellement pratiqué dans les régions du sud de l’Asie ainsi qu’au Moyen-Orient, l’Unani insiste beaucoup sur le caractère (mizaj) des patients.

FORCE MENTALE

La pandémie du Covid-19 ne nous a pas seulement affectés physiquement, mais a également conduit à des niveaux élevés de détresse psychologique menant à la dépression, au stress et à une anxiété sévère. C’est un fait bien connu qu’une anxiété accrue entraîne une diminution de l’immunité de notre corps, le rendant vulnérable à diverses maladies, y compris un risque accru d’infection virale des voies respiratoires, qui est également un symptôme du Covid-19. Le yoga, en particulier les exercices de respiration profonde, augmenterait la capacité pulmonaire et empêcherait ainsi les affections respiratoires. S’exprimant lors de la sixième Journée internationale du yoga le 21 juin 2020, le Premier ministre Modi, a déclaré que, comme le coronavirus attaque spécifiquement le système respiratoire, le pranayama ou exercice de respiration peut aider à renforcer ce dernier.

L’homéopathie soigne

    • L’un des systèmes de médecine reconnus au niveau national en Inde, l’homéopathie est largement ba-sée sur le principe de Similia Similibus Curentur (latin), ce qui signifie que des choses similaires traitent des choses similaires.
    • Les médecins homéopathes suivent ce concept et les médicaments prescrits produisent des effets simi-laires qui neutralisent les symptômes d’une maladie.

HOMÉOPATHIE & UNANI

Dans son avis sur le Covid-19, le ministère de l’AYUSH élabore également sur les remèdes provenant de l’homéopathie et l’Unani. En ce qui concerne l’homéopathie, le communiqué du ministère mentionne un médicament qui peut être pris à titre prophylactique contre les infections à coronavirus, également approprié pour la prévention d’autres maladies de type grippal.

Alors que la pandémie de Covid-19 fait rage, de plus en plus de gens se tournent vers un mode de vie naturel, utilisant des connaissances anciennes pour rester en bonne santé, et cela pourrait devenir la ” nouvelle norme ” dans le monde post-Covid. C’est le moment d’en découvrir plus sur le véritable potentiel de ces pratiques traditionnelles et pour l’Inde de démontrer au monde le potentiel des systèmes AYUSH contre cette crise sanitaire mondiale.

La naturopathie neutralise

  • La naturopathie est un système de médecine de style de vie qui agit en modulant les facteurs qui amé-liorent les propriétés curatives innées du corps, c’est-à-dire l’immunité.
  • La naturopathie est l’un des rares systèmes de médecine qui est non-aligné aux médicaments.

Le Premier ministre Narendra Modi (C) et Shiripad Naik, ministre d’État au ministère de l’AYUSH (ex-trême gauche), publient des timbres-poste commémoratifs de maîtres guérisseurs ;

Dr Rastogi

Le Dr Rastogi est directeur adjoint au Conseil central pour la recherche en yoga et en naturopathie, sous la tutelle du ministËre de l'AYUSH, Delhi. Il est l'auteur de plusieurs livres sur le sujet comme ´ Surya Namaskar ª et ´ Principes alimentaires pour une vie saine ª.
error: Content is protected !!