Culture et Style de vie

Réflexion sur les anciens contes indiens

Numéro 06, 2020

Réflexion sur les anciens contes indiens

Nalini Ramachandran |auteure

Numéro 06, 2020


La diversité de la culture du pays influence les traditions de narration de l’Inde. Nalini Ramachandran explore quelques-unes des méthodes traditionnelles de narration qui gardent une immense pertinence sociale, tout en restant des moyens de préserver le patrimoine de la nation et de le transmettre à la génération suivante

Tanaji (Tanhaji) Malusare, commandant militaire de l’armée de Maratha pendant le règne de Chhatrapati Shivaji, s’était vu confier la tâche de reconquérir le fort de Kondhana. Il enduisit de rouge vermillon le front d’un varan de compagnie nommé Yeshwant, qu’il utilisait pour les prémonitions sur l’issue d’une bataille. Après avoir touché de son front les pieds de Yeshwant, il attacha une corde autour du torse du reptile. Yeshwant escalada le mur du fort mais fit demi-tour. Tanhaji réalisa que c’était un signe et dit : « J’ai gagné 27 forts. Pas une seule fois le varan n’a rebroussé chemin ! Mais je suis un vrai Maratha et je n’ai pas peur de la mort ! » A ces propos, Tanhaji continua d’escalader les murs.Cet épisode est mentionné dans le Powada, une forme de poésie folklorique marathi-ballade qui a prospéré pendant le règne de Shivaji il y a plusieurs siècles. Pourtant, les documents officiels peuvent ou non en parler.Le Powada est l’une des nombreuses méthodes de narration indiennes qui consignent et rappellent des faits et personnalités historiques dans l’ordre de leur déroulement. Mais souvent, ils présentent des récits moins connus, soulignant ainsi que l’histoire, comme la narration elle-même, est diverse.

Un artiste Bahurupiya déguisé en seigneur Hanumana, divinité hindoue

Entrepôt de connaissances

Outre la langue, la narration a également répandu les connaissances traditionnelles – qu’il s’agisse de concepts scientifiques ou de modes de vie. Le kolam (design de sol sacré) du Tamil Nadu est basé sur des calculs mathématiques et des concepts géométriques. Les chansons folkloriques agricoles de l’Arunachal Pradesh racontent des histoires sur l’origine du grain, le processus de culture jhum (le processus de culture sur brûlis dans lequel les plantes sont défrichées puis brûlées) et plus encore.

L’ancien ministre en chef de l’Himachal Pradesh, Virbhadra Singh (extrême droite), présente un chamba rumal au Premier ministre indien Narendra Modi (deuxième à partir de la droite) le 18 octobre 2016

Véhicule de la foi

Pendant des siècles, la narration a aidé les gens à découvrir les croyances partagés et les enseignements religieux. Les sculptures et gravures dans les temples, les peintures de vitraux dans les églises et les peintures manuscrites jaïns en sont quelques exemples.Prenez par exemple l’art du thangka. C’est une pratique bouddhiste tibétaine qui est populaire au Ladakh, en Himachal Pradesh, au Sikkim et en Arunachal Pradesh, et dépeint des enseignements et des contes de la vie du Bouddha Shakyamuni et d’autres gourous tels que Padmasambhava, Marpa, Milarepa à travers la peinture ou la broderie.

Pertinence sociale

Les croyances religieuses, ainsi que les histoires ont contribué à transmettre des messages pertinents sur le plan social. Les Bahurupiyas (Behrupiyas) du Rajasthan, qui jouent le rôle de personnages mythologiques, historiques et quotidiens, utilisent le cosplay et l’intelligence à cette fin.Un excellent outil de communication de masse, les traditions de narration sont également un moyen efficace de sensibiliser sur divers sujets tels que l’égalité des sexes, l’éducation des filles et la conservation de l’environnement.L’identité des communautés, en particulier celle des conteurs, se forge à partir des traditions de narration qu’elles pratiquent, qui, à leur tour, sont étroitement associées à leur occupation principale. La peinture sur rouleau Cheriyal de Telangana témoigne de ce point.Peint dans un format narratif similaire à une pellicule photographique, les rouleaux de Cheriyal représentent des histoires de mythologies indiennes, de Puranas et d’épopées hindoues. La peinture sur rouleau de Cheriyal a reçu l’étiquette d’indication géographique (IG) en 2007.

(Dans le sens horaire à partir du coin supérieur gauche) : On pense que le kolam traditionnel indien du Tamil Nadu est une représentation du concept hindou de l’infini ; les histoires de divinités du panthéon hindou sont décrites de manière complexe à Pattachitra, une tradition de contes du village d’Odisha à Raghurajpur ; on pense que la danse masquée du Kerala, le kummattikali, est la danse des bhuthas (esprits) du Seigneur Shiva ; une peinture vibrante de thangka représentant la roue bouddhiste de la vie ou Bhavachakra

Protecteur de la nature

Le theyyam, une performance rituelle qui a lieu dans les bosquets sacrés du Kerala, est profondément enracinée dans le culte de la nature. Il en existe environ 400 formes et dans chacune d’elles, les participants apparaissent comme des manifestations de l’esprit d’un arbre ou de la forêt, d’un dieu tigre ou serpent, ou d’une autre divinité locale. Considérées comme l’une des plus anciennes formes d’art de l’Inde, les performances de theyyam racontent des histoires d’anciens dieux et héros tribaux.La nature est à la base de la plupart des traditions. C’est pourquoi, la conservation de l’environnement garantit, dans une large mesure, la pérennité de ces traditions riches et indigènes.

L’Etoile du Berger

Non seulement toutes ces méthodes relient les gens au passé, mais elles guident également vers l’avenir. De plus, elles donnent vie à de nombreux aspects de l’histoire indienne qui ne se retrouvent pas sous forme écrite. Cependant, plusieurs organisations, y compris des ONG, s’efforcent de préserver ces traditions. Et maintenant, avec les encouragements du premier ministre, nous espérons que le fait de raconter des histoires continuera de divertir et d’éduquer et de transmettre l’héritage national pour les générations à venir.

Nalini Ramachandran

Nalini Ramachandran est une auteure ayant plusieurs livres à son actif. Elle a un vif intérêt pour les traditions indiennes, surtout en ce qui concerne la mise en récit grâce à l'art et l'artisanat. Elle a travaillé comme écrivaine et éditrice dans plusie
error: Content is protected !!